Rechercher une actualité par :

19/05/2017, WebmasterQuel avenir pour le TPR ?

En présence des dirigeants du TPR (dont Antoine Nunès) et du vice-président de la fédération française de rugby Thierry Murie ; Gérard Trémège, Maire de Tarbes a organisé jeudi 18 mai, un point presse « important pour l’avenir du TPR ».

Le but premier est apparu d’apaiser les tensions entre les différents acteurs qui au cours de ces derniers mois ont pu avoir l’occasion de s’affronter (journalistes, dirigeants, fédération). Ainsi après une année reconnue « loupée », il est question de tourner la page et de s’intéresser désormais au positionnement pour la suite.

Thierry Murie évoque la rétrogradation du TPR en fédérale 2 la mettant sur le compte uniquement d’un problème de cahier des charges auquel n’aurait pas répondu le TPR sur le plan financier ; tout en affirmant « qu’il n’y a aucune raison que le club n’évolue pas, s’il respecte les conditions ». Il ajoute que dans DNACG (Direction Nationale d'Aide et de Contrôle de Gestion) il y a le mot « aide », et insiste donc un peu plus sur la formule d’entrée du Maire « la ville de Tarbes, l’agglomération, le département : tous sont derrière le club ». Toujours d’après le vice-président, ce qu’il faudrait au club c’est une véritable structuration administrative et ce, « quitte à perdre un ou deux joueurs ». Antoine Nunès continue par ailleurs de chercher un président pour prendre sa relève, tout en affirmant qu’il ne compte pas pour autant ne plus être partenaire du TPR.

« L’horizon s’éclaircit » finit par conclure le Maire de Tarbes, auquel Thierry Murie répondra : « à vous de le rendre radieux ! ».