Rechercher une actualité par :

26/10/2017, WebmasterRéunion de quartier : Centre

Compte-rendu de la réunion de quartier Centre, du mardi 24 octobre :

1 – SECURITE PUBLIQUE :
 
Quartier de L'ARSENAL
Demande que fait la police pour les jeunes fréquentant ce site la nuit et provoquant des incivilités.
Monsieur le Maire explique que des brigades sont mises en place tous les jeudis soir samedi et dimanche pour contrôler les nuisances sonores et l'alcoolémie.
La Police Nationale effectue également des rondes.
 
2 – VOIRIE :
 
Avenue du Marché BRAUHAUBAN:
Michel PARRA (service VRD) a présenté le projet d'aménagement de cette avenue.
Une personne est intervenue sur la glissance du pavé.
Monsieur le Maire a répondu qu'il allait se renseigner auprès du fournisseur sur ce désagrément.
 
Rue JOSEPH NELLY :
Monsieur PARRA présente le projet d'aménagement de la rue Nelly et propose que la partie entre la rue du Dr Roux et la rue Cougot aujourd'hui à double sens, soit mise en sens unique.
Un riverain de la rue J.J Latour intervient et précise que si cette partie de rue devenait en sens unique il serait très difficile de pouvoir rejoindre son domicile, un détour très important devrait être fait.
Monsieur PARRA propose d'étudier la solution du double sens tenant compte de la largeur des trottoirs.
Néanmoins le stationnement sera supprimé.
Monsieur le Maire propose d'organiser une réunion avec les riverains concernés.
 
Rue BRAUHAUBAN
Demande de rénovation de la partie piétonne de cette rue, entre la place Jean Jaurès et la place de Verdun.
Monsieur le Maire a indiqué que cette opération faisait partie des objectifs de la Municipalité, notamment la partie EST, mais que l'état actuel de la partie OUEST ne justifiait pas son classement dans les priorités.
Demande s’il a une possibilité de signaler la rue Brauhauban piétonne.
Monsieur PARRA explique qu'un projet de mise en place d'un portique au début de la rue Brauhauban avait été étudié mais techniquement impossible par rapport au dimensionnement des fondations, à la présence des réseaux et aux murs de soutènements des caves.
Demande éventuellement  si un affichage signalant la rue pourrait être mis en place sur l'édicule présent au début de la rue par exemple "ICI RUE BRAUHAUBAN PIETONNE"
Monsieur le Maire a répondu qu'il allait faire étudier la question.
 
Avenue du MARCHE BRAUHAUBAN 
Une personne demande si dans le cadre des travaux d'aménagement de cette avenue, il était prévu un emplacement réservé au stationnement pour les motocyclettes.
Monsieur PARRA a confirmé que dans le cadre de ces travaux neufs places de stationnements seront réservées aux 2 roues motorisées.
 
3 – CADRE DE VIE :
 
ALLEES LECLERC :
Présence de rétention d'eau sur le gazon, sur la 1ère partie déjà rénovée, lors de forte pluie.
Monsieur PARRA (service VRD) a répondu qu'il s'agissait peut-être d'une anomalie sur la programmation de l'arrosage.
Monsieur le Maire demande aux services techniques de vérifier les cycles de l'arrosage.
 
PLACE DE VERDUN
Manque d'entretien de la Place et mauvaise fréquentation.
Nuisances engendrées par la présence de personnes SDF avec les chiens.
Demande si la Mairie prévoit des aménagements.
Monsieur le Maire répond qu'aucun projet d'aménagement n'est prévu par la ville. Il propose à Monsieur SCHLAWICK de le rencontrer. Il précise aussi qu'il est très difficile de faire partir les personnes qui squattent la place avec leurs chiens.
La Police Nationale indique que des verbalisations sont effectuées régulièrement et que celles-ci sont suivies et condamnées.
La Police Municipale informe avoir mis en place une présence statique sur la place.
 
RUE DEVILLE
Manque d'entretien (trottoirs sales, déjections canines). Mauvaise fréquentation dans cette rue, population dégradante.
Monsieur le Maire répond qu'il est tout à fait conscient de toutes ces incivilités qui règnent dans la ville mais précise, qu'il n'a pas de moyens, ni d'outil juridique pour y mettre un terme.
Monsieur le Maire va demander au service Paysage Espaces Publics de procéder à un nettoyage plus fréquent et plus soigné.
Monsieur le Maire donne son accord pour l'implantation de distributeurs de poches  supplémentaires dans le quartier pour les déjections canines.
 
Avenue du REGIMENT DE BIGORRE :
Manque d'entretien (trottoirs sales, déjection canines et vomissement)
Monsieur le Maire demande aux services municipaux de procéder au nettoiement qui s’impose par le passage de la balayeuse et de la laveuse.
 
 
Avenue du MARCHE BRAUHAUBAN :
Nuisances sonores engendrées par les soirées tardives organisées par l'ETAL 36.
Monsieur le Maire précise que ces soirées sont organisées avec l'autorisation de la ville sous la délivrance d'un arrêté municipal.
Monsieur le responsable de cet établissement répond que la musique s'arrête à 1h40 et qu'il fait le nécessaire auprès de ces clients pour que l'espace soit évacué à 2H
 
PLACE DE VERDUN/COURS GAMBETTA
Demande si des horaires imposés existent pour la sortie des containers.
Présence permanente des containers devant la Société Générale Cours Gambetta et devant le Crédit Lyonnais Place de Verdun.
Monsieur le Maire indique qu'il n'y a pas d'horaire imposé pour la sortie des containers mais précise qu'ils ne doivent pas rester 24/24h sur la voie publique.
Monsieur CONTINI, coordinateur des Maires-Adjoints de quartiers, rencontre les personnes pour leur expliquer que les poubelles ne peuvent pas être stockées sur la voie publique et si le problème persiste il contacte la Police Municipale pour verbalisation.
 
 
4 – CIRCULATION :
 
Rue GASTON MANENT
Demande si possibilité de créer une piste cyclable.
Monsieur PARRA explique que techniquement cette création n'est pas possible, la rue étant trop étroite. Monsieur le Maire précise qu'il y aurait une incohérence avec le cheminement vélos possible.
Monsieur le Maire informe également qu'un projet d'aménagement est prévu par le Conseil Départemental donnant l'ouverture sur la Promenade du Pradeau où là il y aura une cohérence et que des aménagements seront prévus en liaison avec le site des Haras.
 
CHEMINEMENT PIETONS
Problème de circulation des vélos sur le trottoir, dangereux pour les piétons.
Demande si possibilité de verbaliser.
La Police Nationale indique ne pas voir de statistique sur la verbalisation, mais précise toutefois que celle-ci ne représente pas de beaucoup de chiffre.
La Police Municipale informe qu'une patrouille fait de la prévention et verbalise quotidiennement.
Il est mentionné qu'un agent de la Police Municipale est coutumier du fait.
 
 
V- DIVERS :
 
Galeries PYGALLE et LA LORRAINE
Une personne indique que ces galeries ne fonctionnent, qu'il n'y a plus de fréquentation et demande que fait la ville.
Monsieur le Maire répond que ces galeries sont privées et qu'il est impossible d'imposer des aménagements aux propriétaires.
 
RUES BRAUHAUBAN ET MARECHAL FOCH
Une personne intervient sur les locaux commerciaux situés sur les rues Brauhauban et 
Maréchal Foch qui sont aujourd'hui vides. Elle demande si la ville pouvait faire quelque chose pour retrouver des commerçants, et éventuellement s'il y avait la possibilité de mettre en place une taxe pour les propriétaires sur les locaux commerciaux vacants au travers de la taxe foncière.
Monsieur le Maire explique qu'il a mené une action avec différents organismes auprès des propriétaires afin qu'ils proposent des loyers réduits. Aujourd'hui une vingtaine de propriétaires ont accepté cette proposition et qui permet à des commerces de réouvrir prochainement. 
 
 
JARDIN MASSEY :
Une riveraine félicite Monsieur le Maire pour la mise en place des panneaux "Interdiction de fumer" à proximité de l'aire de jeux.
 
COURS GAMBETTA :
Nuisances sonores au démarrage des véhicules et motos devant le feu tricolore.
 
FETES DE TARBES/BRADERIES
Problème de double barriérage, impossible de rentrer à son domicile. La personne demande s'il y a une possibilité de modifier les sens de circulation pour regagner son domicile et de rendre le stationnement gratuit.
Monsieur le Maire a répondu qu'il allait regarder la possibilité de ne pas verbaliser les riverains stationnant à proximité.
Il précise toutefois que le double barriérage est imposé par la Préfecture dans le cadre du Plan Vigipirate.