Rechercher une actualité par :

23/11/2020, administrateur MairieSentinelle en place à Tarbes

Dans le cadre de la lutte contre le terrorisme, le dispositif Sentinelle prend place sur le département. Cette présence militaire intervient selon la volonté de  l'Etat d'un déploiement au niveau national. La menace n'est pas plus importante à Tarbes qu’ailleurs, a précisé le Préfet des Hautes-Pyrénées.

Le Préfet des Hautes-Pyrénées Rodrigue Furcy, accompagné de Gérard Trémège, Maire de Tarbes, du Colonel Costanzo du 35e RAP, et de Roger-Vincent Calatayud, Adjoint au maire en charge de la Sécurité, a présenté le déploiement du dispositif Sentinelle sur le département. Ce matin du 23 novembre 2020, devant l’hôtel de ville de Tarbes, il a expliqué à la presse les raisons de ce déploiement. Il n’y a pas de menace plus importante à Tarbes ou dans le département, les militaires sont postés sur toute la France, sur demande du Ministère de l’Intérieur dans la cadre de Vigipirate.

Les militaires, issus du régiment castrais, seront en place pendant plusieurs semaines devant les lieux de culte, les écoles, les centres hospitaliers et les lieux fréquentés. Ils viennent en renfort de la Gendarmerie, la Police nationale et de la Police municipale déjà en place depuis fin octobre.

Le Maire de Tarbes Gérard Trémège a déclaré que la présence des forces armées apporterait plus de sécurité. Il a remercié les militaires et le Préfet pour leur action.

Comme l’a précisé le colonel Costanzo, Sentinelle existe depuis 2015 et il y a régulièrement des déploiements dans le 65, les militaires sont rodés à l’exercice. Cette opération vise à protéger et dissuader.

Le cortège a ensuite échangé avec les personnes en poste sur la place de la Mairie.

« Il est impossible de dire aujourd’hui combien de temps Sentinelle sera en pace sur Tarbes, comme l’a précisé le colonel Costanzo, mais vous pouvez compter sur nous. »