Rechercher un événement par :

La Cerisaie

Samedi 26 mars - 20h - Théâtre des Nouveautés : 

LA CERISAIE Anton TCHEKHOV
Mise en scène : Nikolaï Kolyada
Comédie en 4 actes : 2h 30

Le spectacle « La Cerisaie » par Kolyada s’inscrit dans le genre du grotesque. 

Les cerisiers en fleur (n'oublions pas la vogue japonaise qui avait frappé l'occident durant le XIXème siècle) symbolisent le raffinement, l'esthétique, l'éphémère, l'art, le faste, le tape-à-l'oeil, la frivolité, en un mot l'aristocratie. 

Ceci s'oppose bien évidemment au matérialisme, au pragmatisme, à la terre, au sol, en tant que quantité de mètres carrés sur lesquels poussent ces arbres. C'est donc tout un symbole que la cession de « La Cerisaie » (demeure et domaine de la noblesse russe) par l'aristocratie à la bourgeoisie et c'est ce symbole que choisit Anton Tchékhov pour nous montrer la fin d'une époque, la prise de pouvoir par les financiers au tournant du XXème siècle qui amène à la révolution de 1917… Cette pièce, très caractéristique du « style Tchékhov » est le témoin d'un pan de l'histoire russe qui s'effondre et d'un autre, à créer. Vous ne trouverez pas dans ce spectacle des réflexions tristes, des conversations lentes, des demiteintes qui sont présentes dans la plupart des mises en scène de cette pièce. C’est un point de vue particulier sur la Russie d’aujourd’hui (ou celle qui était et qui sera), avec toute sa joie et toute sa beuverie, ses larmes et ses plaintes, ses luttes, son irresponsabilité et ses troubles. Au lieu de faire quelque chose, de se changer ou de changer le monde autour soi, il n’y a rien à faire.