1er R.H.P.

1er régiment de hussards parachutistes

Ce régiment, parachutiste depuis 1946, constitue l’échelon blindé d’urgence de l’armée de terre.

Seul régiment blindé de la 11ème brigade parachutiste, il est unique en son genre, se distinguant par la diversité des capacités qu’il détient, la polyvalence de ses matériels et surtout par sa richesse humaine.

En effet, servir aujourd’hui au 1er régiment de hussards parachutistes, c’est s’inscrire dans 290 ans d’histoire, sur les traces du fondateur du régiment, Ladislas de Bercheny ; contribuer, chacun à son niveau, avec une efficacité unanimement reconnue aux engagements opérationnels d’aujourd’hui sur tous les continents ; se préparer d’ores et déjà à ceux de demain.

C’est surtout appartenir à une communauté humaine, composée d’hommes et de femmes, de militaires et de civils, de personnel d’active et de réserve ainsi que d’amicalistes, qui veillent tous ensemble à cultiver un « savoir-être » tout à fait particulier.

Rigueur dans l’exécution des missions qui nous sont confiées ;
Esprit d’initiative, enrichi par l’imagination et la créativité ;
Simplicité des rapports humains faite d’attention et de considération ;
Enthousiasme souriant qui accompagne l’allant de tout hussard para.

C’est enfin vivre en osmose harmonieuse au sein de la ville de Tarbes comme de la Bigorre, ainsi que l’illustre au quotidien la situation géographique du Quartier Larrey au cœur de la ville, celle de son camp d’instruction à Ger ainsi, enfin, que celle du centre régional de Barèges dont il a la responsabilité.

 

1ER REGIMENT DE HUSSARDS PARACHUTISTES TARBES - Quartier Larrey - 65 (Hautes Pyrénées)

Le régiment blindé parachutistede la 11e brigade parachutiste

ORDRE DE BATAILLE

Nom
1er régiment de hussards parachutistes (1er RHP)

Lieu d’implantation
Tarbes (Hautes-Pyrénées/65)

Date et lieu de création
En 1720, un patriote hongrois réfugié, le comte de Bercheny, lève à Constantinople un régiment de hussards qu’il met au service de la France.
Le régiment des « hussards de Bercheny » devient « 1er régiment de hussards » en 1791 et « 1er régiment de hussards parachutistes » en 1946.

Bref historique
Composé à l’origine de cavaliers et d’officiers hongrois, le régiment de Bercheny fait partie des unités de hussards créées dans beaucoup de pays européens pour remplir des missions de reconnaissance et combattre derrière les lignes ennemies.
Il tient ce rôle jusqu’aux guerres de la révolution et de l’empire, où il se distingue à Valmy, Jemmapes, Castiglione et Eylau.
Puis il est présent sur tous les champs de bataille où combat la France : Espagne, Crimée, Algérie, Syrie. En 1870, il charge pour briser l’encerclement de Sedan. En 1914, il est en Lorraine, puis combat devant Verdun en 1917, avant de participer à l’exploitation finale en 1918.
Le 10 mai 1940, il pénètre en Belgique, où 400 hussards arrêtent pendant 3 jours, au prix de lourdes pertes, 5 bataillons allemands.
Entièrement motorisé et devenu parachutiste en 1946, il envoie un escadron en Indochine, puis participe aux opérations dans le Rif marocain et en Algérie.
Installé à Tarbes depuis 1963, il est projeté sur tous les théâtres d’opérations récents, au Liban, au Tchad, dans le Golfe, dans les Balkans, en Côte d’Ivoire et en Afghanistan.

Devise et son origine
Le 1er RHP a pour devise : « OMNIA SI PERDAS FAMAM SERVARE MEMENTO » qui signifie « Si tout est perdu, souviens-toi qu’il reste l’honneur». Il s’agit de la devise du fondateur du régiment, le comte Ladislas de Bercheny.

Subordination
Sur le plan opérationnel, le 1er régiment de hussards parachutistes est rattaché à la 11e Brigade Parachutiste (11e BP), dont l’état-major se trouve à Toulouse.
Son commandement territorial est la région Terre Sud-Ouest (RTSO), dont l’état-major est situé à Bordeaux.

Chef de corps
Le 1er régiment de hussards parachutistes est commandé depuis l’été 2010 par le colonel Jacques DE MONTGROS, 93e chef de corps du 1er RHP.

MISSIONS

Opérations auxquelles le 1er RHP a participé dernièrement

2006 : 

PAMIR XIII en AFGHANISTAN (CDC et son EM, ECL, 2e escadron).

2007 : 

PAMIR XVI en AFGHANISTAN (1er escadron).
TRIDENT au KOSOVO (3e escadron).
EPERVIER au TCHAD (2e escadron).

2008-2009 : 

PAMIR XX en AFGHANISTAN (3e escadron).
EUFOR au TCHAD (CDC et son EM, ECL, 1er et 4e escadrons).

Le 1er régiment de hussards parachutistes participe 3 à 5 fois par an à des missions VIGIPIRATE (Paris, Marseille, Strasbourg, Perpignan, …)

Il a participé :

  • du 5 au 11 novembre 2007 à l’exercice de combat en zone urbaine AZUR au sein de la ville de Cahors, afin de permettre à la 11e Brigade Parachutiste d’étudier les nouvelles tactiques et techniques interarmes adaptés aux évolutions des zones urbaines et des conflits actuels.
  • du 3 au 13 décembre 2007 à l’exercice interallié COLIBRI au sein de la 11e Brigade Parachutiste, avec des parachutistes espagnols, allemands et belges. L’exercice a pour but de développer l’interopérabilité des unités françaises et étrangères dans le cadre d’une opération visant à restaurer la paix et évacuer des ressortissants.
  • en mai 2008 à l’exercice de simulation tactique AURIGE PONEY EXPRESS, exercice multinational de mise à terre de la 11e Brigade Parachutiste, d’entraînement et d’évaluation du PC brigade.
  • en mai et juin 2009, à l’exercice européen QUICK RESPONSE 09 en terrain libre en Belgique dans le cadre de la montée en puissance du bataillon franco-belge (BATTLEGROUP 1500) de la force de réaction rapide de l’Union Européenne.

2010 : 

GTIA SUROBI en AFGHANISTAN (2e escadron)
TRIDENT au KOSOVO (1e escadron)
SENEGAL (4e escadron et ECL)

 

Effectif total du 1er RHP

  • 798 personnels dont 41 féminines
  • 38 civils
  • 121 réservistes dont 19 filles

 

Particularités opérationnelles

Bercheny est un régiment blindé à forte identité parachutiste. C’est d’abord un régiment de mêlée, de contact, réactif et tourné vers l’avenir. Il a pour vocation première l’intervention en premier échelon dans un cadre généralement interarmes au cœur des situations de crise. Son action est collective, marquée par l’esprit d’initiative, esprit nécessaire aux missions de renseignements mais aussi essentiel dans le cadre d’interventions à caractère humanitaire.

Seul régiment blindé de la 11e Brigade Parachutiste, le 1er Régiment de Hussards Parachutistes remplit toutes les missions d’un régiment de cavalerie légère : reconnaissance au contact ou dans la profondeur, intervention antichar, sûreté des arrières ou des flancs… Son matériel peut être aérolargué, aéroporté ou transporté par toutes autres voies militaires. Cette double spécialisation, cavalier et parachutiste, renforce une polyvalence et une réactivité souvent utile sur les théâtres actuels.

 

Anecdote

Le 1er RHP peut s’enorgueillir de posséder une fanfare : celle-ci est l’ambassadrice incontestée du régiment et a acquis depuis des années une solide réputation nationale et internationale. Peloton de combat du régiment à part entière, la fanfare mène de front des activités musicales aussi nombreuses que diversifiées, et une instruction militaire poussée. Composé d’une trentaine d’exécutants, aux ordres de l’Adjudant PASTORI, aussi fiers de porter la glorieuse tenue des hussards du Premier Empire que le béret rouge des parachutistes, la fanfare de Bercheny assure de nombreux déplacements tant en France qu’à l’étranger, et a eu ainsi l’occasion de se produire devant les plus hautes personnalités civiles et militaires. La fanfare du 1er RHP est fréquemment projeté au cours des opérations extérieures du régiment (Balkans, Moyen-Orient, Afrique, …). Ainsi, rentrée en mars 2009 après 5 mois de mission au Tchad dans le cadre de l’opération EUFOR, la fanfare ou peloton de protection et d’intervention régimentaire (PPIR) est d’ores et déjà désignée pour être projetée en Afghanistan au cours de l’année 2010.

Citation du Général Bertrand de Montaudouïn :
« Le 1er Hussards se doit d'être le meilleur des cavaliers puisque parachutiste et le meilleur des parachutistes puisque cavalier ».

Coordonnées :
1er RHP, Quartier LARREY
13 rue de CRONSTADT
65000 Tarbes

Site Internet du 1er RHP >>