Histoire du musée

Le musée de Tarbes a reçu la croix de guerre

Le musée de la Déportation et de la Résistance de la ville de Tarbes et des Hautes-Pyrénées a ouvert ses portes en 1989.

Les collections présentées au départ dans une exposition itinérante se sont fixées par la suite dans les locaux de cette ancienne école, attribués par la ville de Tarbes, aux associations d’anciens combattants et déportés fondatrices de ce musée.

Créé par d’anciens déportés et animé par les associations :

  • l’A.D.I.R.P. Association des déportés internés, résistants et patriotes,
  • l’A.F.C.A.M.D.R. Association des fondateurs continuateurs et amis de la déportation et de la résistance,
  • le C.D.R. Comité départemental de la Résistance,

ce musée est né de la volonté de lutter contre l’oubli pour que vive la mémoire des combats menés contre l’oppression, la haine et le racisme.

Ces collections sont devenues municipales le 16 décembre 1988 et aujourd'hui, le Musée de la Déportation et de la Résistance est géré par le service des Musées de la ville de Tarbes.

L'embrasement de l'Europe

Résistance et répression

La Déportation

L’écrasement de l’Axe