Episode de pollution de l’air

Atmo Occitanie prolonge la vigilance pour un épisode de pollution à l’ozone sur 2 départements de la région pour ce jour et la journée de lundi.

Description du phénomène : 

Les conditions météorologiques actuelles favorisent la formation d’ozone dans l’air depuis plusieurs jours. Les concentrations d’ozone resteront élevées sur la région et devraient dépasser le seuil d’information sur le département des Hautes-Pyrénées ce dimanche 17 juillet.

La procédure d’alerte est maintenue sur les Hautes-Pyrénées ce dimanche 17 juillet du fait de la persistance de l’épisode de pollution.

Evolution : 

Lundi 18 juillet les conditions météorologiques devraient rester globalement chaudes et ensoleillées sur la région avec cependant la présence de vent d’Est à Nord-Est modéré qui devrait favoriser localement une meilleure dispersion des polluants.

Les concentrations d’ozone devraient rester élevées. Atmo Occitanie prévoit la persistance de l’épisode de pollution à l’ozone sur le département des Hautes-Pyrénées, et la procédure d’alerte sur persistance est maintenue pour la journée du lundi 18 juillet 2022 sur ce département

Recommandations pour les personnes vulnérables et sensibles :

Populations vulnérablesFemmes enceintes, nourrissons et jeunes enfants, personnes de plus de 65 ans, personnes souffrant de pathologies cardiovasculaires, insuffisants cardiaques ou respiratoires, personnes asthmatiques

Populations sensiblesPersonnes se reconnaissant comme sensibles lors des pics de pollution et/ou dont les symptômes apparaissent ou sont amplifiés lors des pics (par exemple : personnes diabétiques,  personnes immunodéprimées, personnes souffrant d’affections neurologiques ou à risque cardiaque, respiratoire, infectieux).

  • Evitez les sorties durant l’après-midi.
  • Evitez les activités physiques et sportives intenses (dont les compétitions) en plein air ; celles peu intenses à l’intérieur peuvent être maintenues.

En cas de gêne respiratoire ou cardiaque (par exemple : essoufflement, sifflements, palpitations) :

  • prenez conseil auprès de votre pharmacien ou consultez votre médecin ;
  • privilégiez des sorties plus brèves et celles qui demandent le moins d’effort ;
  • prenez conseil auprès de votre médecin pour savoir si votre traitement médical doit être adapté le cas échéant.

Dans tous les cas

  • Réduisez les activités physiques et sportives intenses (dont les compétitions). Les activités physiques et sportives intenses (dont les compétitions) à l’intérieur peuvent être maintenues.
  • En cas de gêne respiratoire ou cardiaque (par exemple : essoufflement, sifflements, palpitations), prenez conseil auprès de votre pharmacien ou consultez votre médecin.
Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×