Les enfants de Solazur sur les planches des Nouveautés

Depuis le mois de mars 2023, Corinne Mathou et la compagnie La Mandragore, mènent une résidence artistique avec des enfants de 6 à 12 ans de Solazur. Le théâtre, la danse et le cirque sont abordés à travers la création d’un spectacle L’enfant et les Sortilèges qui amènera les enfants sur les planches du Théâtre des Nouveautés le mercredi 10 mai 2023.

Rencontre avec la metteuse en scène Corinne Mathou.

Corinne Mathou, comment avez-vous découvert cette pièce ?

L’enfant et les sortilèges est à l’origine un opéra  sur un livret de Colette et dont la musique a été composée par Ravel. J’en suis tombée amoureuse le jour où je l’ai découvert, par hasard. C’est l’histoire d’un enfant qui, sur un coup de colère, détruit tous les objets autour de lui. Et ces derniers reviennent le hanter.

Vous décidez alors de monter un projet jeune public ?

Tout à fait. J’ai  trouvé cette œuvre à la fois poétique et intemporelle. Au delà de son aspect fantastique, cette pièce traite de la violence et de la cruauté. Dès les premières répétitions avec les acteurs/danseurs, il s’est imposé à moi la nécessité  d’y inclure des enfants. C’était l’occasion de leur donner accès au monde du spectacle vivant et de la création artistique.

Les institutions vous suivent…

J’ai répondu à un appel à projet du GIP Politique de la Ville. Nous nous sommes associés au dispositif CLAS de la Ville, qui accompagne certains élèves dans l’acquisition des connaissances scolaires par le biais de disciplines artistiques ou sportives. Cela avait vraiment du sens. Par exemple, dans la pièce le personnage principal déchire son livre de mathématiques et les chiffres reviennent pour le torturer. à ce moment, je me détache du texte et je laisse les enfants improviser, me raconter et créer leurs propres problèmes de maths. Cela rejoint complètement l’objectif du CLAS.

Comment se clôturera ce projet ?

Grâce à la ville de Tarbes, nous donnerons ensemble une représentation le mercredi 10 mai à 19h au Théâtre Les Nouveautés. On y attend tous les parents pour qu’ils voient leur enfant sur scène, c’est une expérience inoubliable ! Des élèves de l’école Henri IV, avec qui nous avons aussi mené les ateliers, se produiront également sur scène.

 

 

Ce projet a reçu le soutien de la Ville de Tarbes, du GIP Politique de la ville Tarbes-Lourdes, du Département des Hautes-Pyrénées, du FDVA, de la Région et de la DRAC Occitanie.

Le décor numérique a été réalisé par les élèves de l’école Anaten.

 

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×