Concours national de la résistance

Un Concours fêtant ses 61 ans !

Institué en 1961 par Lucien Paye, ministre de l’Éducation nationale, à la suite d’initiatives d’associations d’anciens Résistants et Déportés, le Concours National de la Résistance et de la Déportation (CNRD) est un concours scolaire destiné à susciter une réflexion civique chez les jeunes, en les sensibilisant au devoir de mémoire. Ce concours est ouvert aux élèves de collèges et de lycées, en s’appuyant sur le programme d’histoire-géographie.

Le concours comporte quatre catégories de participation :

Au lycée

  • Catégorie 1 : rédaction d’un devoir individuel en classe, portant sur le sujet académique
  • Catégorie 2 : réalisation d’un travail collectif (exposition, jeu interactif, film, journal de bord, diaporama, etc.)

Au collège, classe de troisième

  • Catégorie 3 : rédaction d’un devoir individuel en classe, portant sur le sujet académique
  • Catégorie 4 : réalisation d’un travail collectif (exposition, jeu interactif, film, journal de bord, diaporama, etc.)

Suite aux épreuves de fin mars, un jury départemental désigne au printemps les meilleurs travaux dans chaque catégorie. Plus tard pendant l’été, les meilleurs travaux de chaque académie sont examinés pendant l’été par un jury national qui organise en septembre une remise de prix.

Pour les 20 premiers lauréats du département des Hautes-Pyrénées, les associations mémorielles leur offrent un voyage, pour voir et comprendre. Ce voyage, en relation avec la thématique du CNRD, dure en moyenne 4 jours. Les lauréats découvrent des sites emblématiques relatifs à la Seconde Guerre.

La thématique de 2022-2023

En 2022-2023, les participants au CNRD étudieront « L’Ecole et la Résistance. Des jours sombres au lendemain de la Libération (1940-1945) ».

Avec l’aide des ressources mises à disposition par les musées, au cœur de ses futures recherches en archives ou auprès des témoins, et enfin dans la constitution de son travail, le candidat au CNRD est invité à réfléchir et travailler sur l’histoire de l’Ecole – entendons ici les institutions d’éducation nationale de Vichy et d’après-guerre, mais également les professeurs et les élèves – pour la période de 1940-1945.

Cette Ecole, entre 1940 et 1945, c’est autant de formes de résistance et de refuges, que d’actions discriminatoires, d’arrestations, de déportations. Le thème de 2022-2023 appelle aussi les candidats à étudier le rôle occupé par cette Ecole, en tant qu’outil idéologique et propagandiste pour la France de Vichy, puis en tant qu’espace de luttes, de libération et de défense de valeurs républicaines dans la France libre.

Et le Musée dans tout cela ?

Depuis de nombreuses années, les agents du musée de la Déportation et de la Résistance accompagnent les classes préparant le CNRD. L’équipe du musée propose aux jeunes des visites de l’exposition permanente, en lien avec le thème du concours, et ouvre la bibliothèque aux participants (après réservation). Selon les thématiques du Concours, une exposition peut également être proposée aux élèves.

L’équipe édite également, avec le soutien de plusieurs partenaires, une brochure pédagogique proposant des pistes de réflexions et de recherches quant à la thématique nationale, tout en replaçant l’histoire Haut-pyrénéenne au cœur du sujet.

En attendant la future publication de cette brochure, vous pouvez télécharger ci-dessous les anciennes brochures des CNRD précédents :

Les fiches FOCUS

Focus 1 : le soutien de l’école

Focus 2 : le culte de la personnalité

Focus 3 : la lecture scolaire sous Vichy

Focus 4 : un professeur résistant : André Barrès

Focus 5 : l’élève Michel Plaetevoet

 

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×