Les jardins familiaux

La ville de Tarbes a mis en place des jardins familiaux permettant aux habitants de certains quartiers de bénéficier d’un espace pour jardiner et cultiver. Fleurs, arbustes, potager… chacun est libre de l’exploitation qu’il en fait, dans le respect de la charte d’utilisation. Géré en lien avec des associations, il existe trois lieux équipés à Tarbes, à proximité des quartiers de Solazur, Laubadère.

La fonction vivrière permet aux familles de faire des économies en tirant profit des produits du jardin, en échangeant et en partageant. Attention, la vente des produits issus des jardins familiaux est interdite.

Les attributions sont réalisées sous certains critères : la situation matérielle des intéressés, leur motivation et leur compétence.

Il existe trois sites, soit 137 jardins sur la commune.

Les jardins de l’Échez 

Les jardins de l’Echez, parc Raymond Erraçarret : 47 parcelles, 30 créées en 1998, avec une extension de 17 en 2001 en même temps que le parc de l’Échez.

Chaque jardin a une surface moyenne de 150 m² et dispose d’une bouche d’arrosage et d’une gloriette pour le rangement du matériel. Les équipements collectifs comptent un local associatif avec WC, un parking de 46 places (réservé aux usagers) auxquels s’ajoutent l’éclairage des abords et plantations d’accompagnement et des espaces verts. La surface totale aménagée est de 1,5 ha au sein du parc public de 8 ha.

Les jardins de Perseigna

Les jardins de Perseigna : 81 parcelles dont 22 qui ont été créées en 2016 et 9 en 2018 sur une réserve foncière, propriété de la Ville, initialement prévue pour l’extension du cimetière Nord.

La ville possédait dans le secteur Nord 40 000 m² de réserve foncière pour l’extension de son cimetière. Selon les estimations actuelles, une partie de ces terrains (15 000 m²) ne sera pas utilisée par les inhumations mais affectée à l’aménagement de jardins familiaux.

Ainsi, 50 jardins de 150 m² avec tous les équipements collectifs nécessaires ont été créés à l’origine, selon le principe du village avec les gloriettes regroupées autour d’un espace commun pour favoriser le développement des liens sociaux et l’esprit d’entraide entre les jardiniers. Les arbres fruitiers, plantés en alignement, marquent les allées et donnent du volume à la composition.

Plusieurs extensions ont eu lieu, auxquelles sont venus s’ajouter 31 autres jardins de 2016 à 2018.

Les jardins de Mirasol 

Les jardins du Mirasol : 9 parcelles créées sur une parcelle privée faisant l’objet d’une convention entre la Ville et le propriétaire, devenue propriété de la Ville en 2018.

Situé impasse du Mirasol, ce terrain de 1 700 m² offre 9 jardins d’une surface de 150 m². Le niveau d’équipement est comparable aux jardins de l’Échez. La friche urbaine qui existait ici a laissé place à un joli jardin pour le plaisir des habitants du quartier.

Chaque jardin dispose d’un point d’eau et d’un cabanon privatif pour stocker du matériel. Les jardins de l’Échez et de Perseigna dispose d’un puits pour l’arrosage ainsi que de locaux associatifs et de WC.

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×