Plan de gestion du Verger de l’Echez

Dans le cadre de sa politique autour du bien-vivre à Tarbes, la Ville crée sur son territoire des espaces paysagers comestibles : les vergers.

Après le verger de Laubadère en 2018, le quartier Solazur voit pousser en 2019 le verger de l’Echez. Ce dernier est conçu dans l’esprit d’un verger de plein vent qui intègre à part entière la préservation de la biodiversité, tant dans la création (choix des essences) que dans la gestion (taille de formation, gestion différenciée). Aucun système d’arrosage n’est intégré.

Le verger de l’Echez est établi sur une parcelle de 6000 m². La partie sud délimitée par le talus est un ancien parking, recouvert de terre depuis de nombreuses années.

86 arbres fruitiers

Le verger de l’Echez est composé de 86 arbres fruitiers et 33 fabacées, qui permettent de régénérer naturellement le substrat. Les arbres ont été choisis en fonction de leur origine (Sud-Ouest) ont été planté en automne 2019, 2020 et 2021. Sur la partie sud le choix des essences a été guidé par l’ancienne vocation du terrain et des végétaux de milieux secs ont été privilégiés.

La Haie vive

Une haie mellifère vient en protection afin d’atténuer les effets des vents tempétueux venus de l’Ouest et de favoriser la présence de butineurs. Elle est composée de deux rangs différents :

  • Une première rangée d’une centaine de prunus spinosa permet aussi de générer une ressource de bois raméal fragmenté (BRF).
  • Un second rang, implanté à environ 10 mètres de la limite de parcelle, est composé d’arbres protecteurs (merisier, robinier, noisetier, sorbiers, érables et chênes)

Deux séquences de végétaux bas mellifères ont été plantés entre les deux rangées :

Une gestion spécifique

Le verger a été conçu pour favoriser le développement des végétaux tout en facilitant l’entretien. La gestion de l’espace est réalisée en zones de fauchage et en zones de tonte. Les premières, avec deux fauches annuelles, favorisent la biodiversité. Elles font l’objet de deux fauches par an. Les deuxièmes permettent de garantir un accès à la zone. La tonte s’effectue tous les 15 jours environ.

Ces zones font l’objet d’une rotation chaque année et sont redessinées en tenant en compte des critères d’accessibilité. Le but étant de régénérer la strate herbacée présente.

La haie de prunus spinosa :

Recépage tous les 5 à 10 ans en fonction du développement des végétaux puis transformation en BRF et réintégration in situ en pied d’arbre.

La haie de plein vent :

Taille de formation des arbres à 5 et 10 ans. Les végétaux bas seront entretenus en fonction du mode de développement de chacun.

Une taille raisonnée permettra la mise à fleur. Le grainage des végétaux sera mis en place à 2 et 3 ans, en fonction du développement des végétaux.

Les arbres fruitiers :

Ces sujets feront l’objet de tailles de formation à n+5 et n+10 destinées à supprimer les défauts mécaniques (écorces incluses, défauts d’insertions) qui seraient de nature à mettre en péril la pérennité des arbres. Dans un premier temps, les tailles de mise à fruit ne seront pas réalisées.

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×