L’école Jean Macé

Une école tournée vers le futur et le bien vivre

L’école Jean Macé s’offre un lifting complet. Apprentissage, écologie, confort et bien vivre cohabitent pour le bien-être des enfants et des équipes pédagogiques.

La rénovation de cette école historique relève plus d’une reconstruction tant la tâche est importante.

La volonté : offrir aux enfants du quartier les meilleures chances. Articulée autour de cours et patios végétalisés, baignée de lumière naturelle, ce sera un cocon d’apprentissage pour les 3 – 10 ans.

Pendant les travaux, les 4 classes sont aménagées dans l’aile nord, donc peu de perturbation pour les enfants et les équipes pédagogiques.

Coût estimé des travaux : 4,6 M€

Une nouvelle configuration

Frédéric Airoldi, en collaboration avec les autres architectes, a répondu au projet avec une école qui se veut protectrice, ludique et à énergie positive. Clin d’œil au célèbre architecte tarbais Edmond Lay, le bâtiment sera de plain pied, sur un socle minéral et plein de légèreté avec des matériaux biosourcés comme le bois. Les classes seront ouvertes vers l’extérieur avec des espaces verts, un potager et même une volière. Une école moderne qui permettra d’accueillir les maternelles et les élémentaires du quartier.

Le rez-de-chaussée intégrera la maternelle voisine. Les classes élémentaires seront à l’étage. Chaque niveau aura son propre univers, adapté aux enfants et à la vie en commun. Le cœur de l’école sera la cour de récréation, protégée de l’extérieur et arborée. En étage, des espaces pédagogiques d’apprentissage et de découverte : volière, serre, potager, ruches…

Pour Gérard Trémège, maire de Tarbes, Gilles Craspay, adjoint à l’Education, et Bruno Larroux, adjoint aux Travaux, il était important que ce bâtiment réponde à des objectifs financiers et environnementaux. La consommation énergétique sera faible grâce aux matériaux utilisés (isolation et ventilation naturelle, géothermie, panneaux photovoltaïques…).

La façade sud style Jules Ferry est conservée pour son intérêt architectural. Ce sera l’entrée de l’école. Elle restera un repère pour les habitants. Une rénovation cohérente avec tous les projets menés dans le quartier.

Le bâtiment nord sera préservé avec une rénovation quand la future école sera ouverte. Il accueillera des salles pour les associations tarbaises.

Visite virtuelle de l’école

  • Présentation du projet initial au conseil municipal le 8 juillet 2019

Les entreprises

Bureau de contrôle : VERITAS

Coordinateur SPS : SOCOTEC

Architecte mandataire : ATELIER D’ARCHITECTURE AIROLDI

Architecte associé : STUDIO-D ARCHITECTES

BET structures / fluides / restauration collective : S.E.T.E.S.

BET environnement : ADDENDA

Economiste : David SIST

Acousticien : EMACOUSTIC

 

Les travaux de démolition de l’école Arago ont débuté durant l’été 2020. La concertation avec les élus, le corps enseignant, les parents d’élèves a permis d’établir un cahier des charges qui a été soumis aux architectes des bâtiments de France pour la conception.

Téléchargez le plan de repérage des démolitions

Le mardi 30 mars 2021, Gérard Trémège, maire de Tarbes, Gilles Crapay, adjoint à l’Éducation, Bruno Larroux, adjoint aux Travaux, Anne Candebat-Requet adjointe du quartier Sud-Est, Frédéric Airoldi, architecte, les partenaires locaux et les techniciens du chantier Jean Macé, étaient réunis pour poser la première pierre de la future école du quartier Foirail.

C’est avec une certaine émotion que Gérard Trémège a posé la première pierre d’une école. “C’est un symbole fort, une promesse, pour les futurs jeunes qui seront les animateurs et les entrepreneurs de la cité.”

Localisation du project

Rue Dauriac, Tarbes, France

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×