L’école Jean Macé

Une école tournée vers le futur et le bien vivre

L’école Jean Macé s’offre un lifting complet. Apprentissage, écologie, confort et bien vivre cohabitent pour le bien-être des enfants et des équipes pédagogiques.

La rénovation de cette école historique relève plus d’une reconstruction tant la tâche est importante.

La volonté : offrir aux enfants du quartier les meilleures chances. Articulée autour de cours et patios végétalisés, baignée de lumière naturelle, ce sera un cocon d’apprentissage pour les 3 – 10 ans.

Pendant les travaux, les 4 classes sont aménagées dans l’aile nord, donc peu de perturbation pour les enfants et les équipes pédagogiques.

Coût estimé des travaux : 4,6 M€

Une nouvelle configuration

L’Atelier d’architecture Airoldi, en collaboration avec Studio-D Architectes, a répondu au projet avec une école qui se veut protectrice, ludique et à énergie positive. Clin d’œil au célèbre architecte tarbais Edmond Lay, le bâtiment sera de plain pied, sur un socle minéral et plein de légèreté avec des matériaux biosourcés comme le bois. Les classes seront ouvertes vers l’extérieur avec des espaces verts, un potager et même une volière. Une école moderne qui permettra d’accueillir les maternelles et les élémentaires du quartier.

Le rez-de-chaussée intégrera la maternelle voisine. Les classes élémentaires seront à l’étage. Chaque niveau aura son propre univers, adapté aux enfants et à la vie en commun. Le cœur de l’école sera la cour de récréation, protégée de l’extérieur et arborée. En étage, des espaces pédagogiques d’apprentissage et de découverte : volière, serre, potager, ruches…

Pour Gérard Trémège, maire de Tarbes, Gilles Craspay, adjoint à l’Education, et Bruno Larroux, adjoint aux Travaux, il était important que ce bâtiment réponde à des objectifs financiers et environnementaux. La consommation énergétique sera faible grâce aux matériaux utilisés (isolation et ventilation naturelle, géothermie, panneaux photovoltaïques…).

La façade sud style Jules Ferry est conservée pour son intérêt architectural. Ce sera l’entrée de l’école. Elle restera un repère pour les habitants. Une rénovation cohérente avec tous les projets menés dans le quartier.

Le bâtiment nord sera préservé avec une rénovation quand la future école sera ouverte. Il accueillera des salles pour les associations tarbaises.

Visite virtuelle de l’école

  • Présentation du projet initial au conseil municipal le 8 juillet 2019

Les entreprises

Bureau de contrôle : VERITAS

Coordinateur SPS : SOCOTEC

Architecte mandataire : ATELIER D’ARCHITECTURE AIROLDI

Architecte associé : STUDIO-D ARCHITECTES

BET structures / fluides / restauration collective : S.E.T.E.S.

BET environnement : ADDENDA

Economiste : David SIST

Acousticien : EMACOUSTIC

 

L’aménagement des abords de l’école Jean MACE englobe les rues de desserte adjacentes (que sont la rue du Petit Foirail et la rue Dauriac) ainsi que la place Germain Claverie côté Nord. Le projet s’inscrit dans la continuité de la reconstruction de l’école Macé. Il vise à créer un véritable parvis d’accueil sécurisé pour les enfants fréquentant l’école et de leurs familles, considérant les aspects pratiques, de confort et de sécurité nécessaires à ce type d’espace et d’usagers, tout en proposant un lieu de végétation agréable, zones ouvertes enherbées, couvert rafraîchissant de quelques arbres, accompagnement des cheminements par des massifs plantés de manière souple de vivaces et de graminées.

Les travaux se réaliseront jusqu’en décembre 2022 pour les opérations de voirie et éclairage sur la zone de stationnement Est, la rénovation de la petite rue du Foirail et le trottoir Est adossé à l’école ; la rue Dauriac débouchant sur l’avenue Hoche fera l’objet d’une rénovation ultérieure pour terminer la rénovation du quartier.

Pendant tous les travaux, les accès aux riverains et des espaces de stationnement provisoires seront maintenus pour la desserte à l’école et les rues.

Le coût des travaux (3 entreprises VRD= COLAS; ECP et Signalisation lumineuse = BOUYGUES ENERGIES SERVICES; ESPACES VERTS = SANGUINET) est de 592 578 €.

Les aménagements urbains

Objectifs : accompagner le projet architectural de la nouvelle école Jean MACE avec une rénovation qualitative et contemporaine de la voirie, l’intégration d’espaces de végétalisations et la sécurisation des abords piétonniers.

Le futur projet consiste à prendre en compte :

  • La sécurisation du fronton de l’école Jean MACE avec la création d’un parvis piétonnisé et sécurisé (le projet propose la création d’une voie réservée pour les services de secours et les accès véhicules_ type bus)
  • La redistribution des places de stationnement sur le parking Sud de l’école : environ 40 places sont prévues dont 2 places PMR à proximité de l’école (actuellement 48 places dont 2 PMR)
  • La rénovation et la mise aux normes accessibilité de l’arrêt bus transport urbain sur le boulevard Mendès France
  • La rénovation du réseau éclairage public avec mise en place d’équipements d’éclairage en ampoules LED basse consommation
  • La création de nouveaux espaces végétalisés et le réaménagement des espaces de plantations existants (voir ci-dessous détaillée)
  • La pose d’équipements urbains : des appuis vélos, des bancs, des corbeilles de propreté, barrières et potelets pour sécuriser les espaces piétonnisés

L’espace végétal

Les travaux sur les espaces verts seront réalisés à compter de l’automne 2022 pour se terminer au printemps 2023 (pour effectuer les travaux dans les périodes les plus propices aux plantations).

Les plantations existantes sont renouvelées, à l’exception des principaux arbres remarquables par leur vigueur et leur port, qui sont conservés (cèdre, sophoras, bouleau, pin). Les platanes de la place Germain Claverie sont remplacés par de nouvelles essences au feuillage composé, léger, remarquable pour ses colorations automnales (Fraxinus angustifolia ‘Raywood’). Une nouvelle ambiance est donnée à la place, modernisée et épurée, proposant une palette végétale évocatrice de l’eau afin de suggérer la proximité de l’Adour.
Les plantes, arbres et arbustes sont associés en compositions naturalistes, légères et aériennes, comme autant de clins d’œil à la spontanéité et à la liberté naturelle de l’enfance. La transparence dans le choix d’arbustes en cépées et la fluidité des feuillages assurent la valorisation de l’architecture de la façade et l’accès à l’école.
Les lignes de cheminements et le dessin des zones d’attente bénéficient d’une joyeuse asymétrie, tracés ludiques qui se retrouvent également dans l’espace vert central dont les enfants sont invités à traverser les parties engazonnées, bosselées et ponctuées de pas japonais.
Un accent particulier est mis sur les floraisons de fin d’été qui correspondent à la période de rentrée scolaire.

Retour en image sur les travaux réalisés (intérieur / extérieur)

Photos prises depuis la grue surplombant le chantier, à 25 mètres de hauteur (crédit photo : Eiffage)

 

Reconstruction des structures intérieures (crédit photo : Service Communication, mairie de Tarbes)

Le mardi 30 mars 2021, Gérard Trémège, maire de Tarbes, Gilles Crapay, adjoint à l’Éducation, Bruno Larroux, adjoint aux Travaux, Anne Candebat-Requet adjointe du quartier Sud-Est, Frédéric Airoldi, architecte, les partenaires locaux et les techniciens du chantier Jean Macé, étaient réunis pour poser la première pierre de la future école du quartier Foirail.

C’est avec une certaine émotion que Gérard Trémège a posé la première pierre d’une école. “C’est un symbole fort, une promesse, pour les futurs jeunes qui seront les animateurs et les entrepreneurs de la cité.”

Les travaux de démolition de l’école Arago ont débuté durant l’été 2020. La concertation avec les élus, le corps enseignant, les parents d’élèves a permis d’établir un cahier des charges qui a été soumis aux architectes des bâtiments de France pour la conception.

Téléchargez le plan de repérage des démolitions

Localisation du project

Rue Dauriac, Tarbes, France

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×